Christophe Gernigon nous parle de son métier : Designer/Architecte d’intérieur

Interview

Christophe Gernigon nous parle de son métier : Designer/Architecte d’intérieur

Un métier, c'est bien souvent une vie et c'est surtout un quotidien ! Ainsi, il est très important de savoir dans quoi l'on s'embarque lorsqu'il s'agit de sa vie professionnelle. Apollo Magazine a décidé de vous présenter une multitude de métiers afin de vous orienter habilement dans le choix de votre future carrière !

Aujourd’hui, c’est le métier de designer, saupoudré d’une touche d’architecture d’intérieur, que nous allons défricher grâce à l’interview de Christophe Gernigon, à la tête de son propre studio.

Bonjour Christophe, pouvez-vous vous présenter ainsi que nous donner le nom de votre métier ?

Je suis Christophe Gernigon et je suis designer/architecte d’intérieur.

Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste votre métier ?

L’architecture d’intérieur consiste à offrir du beau aux clients pour leur maison ainsi que de les conseiller en terme de décoration. Concernant le design, il s’agit de trouver la ligne ou le produit qui convient à la tendance du moment ou à l’endroit où va se retrouver celui-ci.

Beside Sport - Christophe Gernigon nous parle de son métier : Designer/Architecte d’intérieur -  -

Quelle parcours avez-vous eu ?

A l’origine, j’ai fait des études de stylisme et je me suis orienté vers la mode avec un long passage chez Hermès. Cela a dérivé vers du visuel/merchandising en réalisant des vitrines dans le monde entier pour la marque de linge de maison « Carré Blanc ». Puis, j’ai commencé à créer des meubles pour les magasins de la marque ainsi que des choses plus spécifiques pour la gamme éponge ou encore de linge de maison. Finalement, j’ai atterri comme designer puis architecte d’intérieur.

Autodidacte dans votre domaine, c’est donc possible ?

Suite à mon parcours, on peut dire que je suis un « autodidacte en plusieurs étapes » donc la réponse à votre question est un grand oui.

Ce qui fait la différence, c’est la passion ! De mon côté, c’est depuis tout petit que je créé des choses car j’ai grandi au côté d’un grand-père extrêmement curieux qui me montrait et qui construisait de nombreuses choses. Durant mon enfance, je passais mes vacances à réfléchir à des systèmes, à comment fabriquer des horloges avec mon grand-père. On va dire que j’étais un peu prédestiné à finir dans ce milieu !

Un passage de votre vie professionnelle dont vous êtes fier ?

J’ai eu la chance de collaborer avec Sarah Lavoine pour laquelle j’ai créé des produits qui sont devenus iconiques et qui sont toujours en vente aujourd’hui.

Quels sont vos projets actuellement ?

Actuellement, je design des propriétés pour des particuliers mais aussi un manoir et un pressoir en Normandie et enfin je travaille sur différents projets d’architecture et de décoration d’intérieur en France.

Beside Sport - Christophe Gernigon nous parle de son métier : Designer/Architecte d’intérieur - Le fameux Le fameux "Plex'Eat" qui vous permettra de vous restaurer sans risque d'attraper la Covid ou autre virus !

Quelle est votre spécialité dans votre métier ?

On pourrait résumer ma « patte » par quelque chose d’assez simple mais pratique. C’est souvent dans l’urgence ou la réflexion du pratique que l’objet va me venir. C’est l’essence même du design !

A quoi ressemble le quotidien dans votre métier ?

Avec le projet « Plex’Eat » en ce moment, ce sont de nombreuses conférences/calls avec le Japon, des réunions de chantier, des dessins en 3D sur ordinateur, des recherches de nouveaux matériaux et ne pas oublier de se cultiver énormément par la lecture ou les expositions. En plus de cette curiosité à toute épreuve, il est important d’avoir un excellent relationnel avec ses clients ou collaborateurs.

Parlez-nous d’un projet, de sa création à sa finalisation, qui représente parfaitement votre métier ?

Parlons du « Plex’Eat » ! Cette idée a germé lors du premier confinement lorsque j’ai vu les restaurants fermés. Je me suis dit : « Comment vont-ils faire et également, comment nous allons pouvoir y retourner ? »

C’est alors que chez moi, j’ai commencé à fouiller sur internet, que j’ai vu qu’il existait des genres de cloisons qui faisaient très parloir de prison et que je me suis mis à réfléchir à comment réaliser quelque chose d’esthétique, avec de belles lignes. En 3 nuits, le « Plex’Eat » était né dans ma tête !

L’idée était d’englober le client, que sa respiration reste autour de lui, que l’objet soit harmonieux et enfin facile à nettoyer.

Est-ce un métier solitaire ou collectif ?

Collectif ! Pour ma part, j’ai d’abord une réflexion solitaire mais le challenge vient quand je parle de mon idée et que je dois la démontrer aux gens.

Est-ce un métier bien rémunéré ?

C’est un métier qui demande beaucoup de travail et surtout un éveil permanent, il faut être alerte 24/24 pour ne jamais perdre cette curiosité et cette créativité indispensable à la conception d’un projet. Avec du travail et un minimum de talent, on arrive à en vivre correctement.

Quel est votre regard sur un design plus éco-responsable aujourd’hui ?

J’essaie de fabriquer via un circuit court avec des artisans locaux, qui ont eux-mêmes une réflexion éco-responsable au niveau de leur savoir-faire. Essayons d’utiliser ce qui existe déjà et surtout des matériaux recyclés.

Etes vous plus animé en tant que designer ou architecte d’intérieur ?

Autant l’un que l’autre car l’un ne va bien souvent pas sans l’autre ! Lorsque je pense l’agencement d’une pièce en tant qu’architecte d’intérieur, je peux être également à l’origine de la création d’un objet. Par la suite, on pense industrialisation de ce même objet et mon métier de designer prend tout son sens.

Pour conclure, que diriez-vous aux jeunes personnes qui souhaiteraient se lancer en tant que designer ou architecte d’intérieur ?

La passion et le travail !

Interview de Paul Diey

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne