CDG Shirt X Romain Eugène Campens pour DSM : l’anticonformisme à son apogée

mode

CDG Shirt X Romain Eugène Campens pour DSM : l’anticonformisme à son apogée

Se rendre chez Dover Street Market (DSM) relève d’une démarche quasi sacrale. Ce temple des gourous du vêtement mêle habilement une sélection de pièces de grandes maisons de luxe et de jeunes designers prodiges. Derrière ce tour de force, on retrouve l’énigmatique Rei Kawakubo, la plus dissidente des femmes à frange de la mode conceptuelle.

Beside Sport - CDG Shirt X Romain Eugène Campens pour DSM : l’anticonformisme à son apogée -  -

Imaginé en lieu et place du traditionnel et si controversé « Black Friday », le projet à contre-courant « Fluro Rebellion » imaginé par DSM, propose au client (plutôt que des rabais) une série d’articles exclusifs créés par des proches et collaborateurs du concept store.

Deux trublions de la rébellion

D’un côté, imaginez un artiste engagé pour la liberté d’être et de se sentir sous toutes ses formes. Sous ses airs un brin dandy, Romain Eugène Campens tire sans cesse les portraits de ses ami(e)s devenus ses muses du quotidien mais aussi les principaux « insurgés » de cette campagne qu’il a lui-même shootée. Il peint aussi, au Posca. Son trait est franc et traduit sa vivacité d’esprit. Bref, il excelle à tous niveaux.

Beside Sport - CDG Shirt X Romain Eugène Campens pour DSM : l’anticonformisme à son apogée -  -

De l’autre, la visionnaire Rei Kawakubo. Elle est celle qui a manipulé le corps féminin, retourné le vêtement, poussant l’androgynie à son paroxysme. La liberté en étendard, (car entendez bien que c’est ce concept qui transpire de cette collaboration) on se dit que ces deux-là étaient naturellement faits pour s’entendre.

Au menu, la chemise iconique CDG savamment barbouillée ainsi que des tee-shirts amoureusement placardés. On ne cache rien, on montre tout mais en couleurs s’il vous plaît. Les mots sont crus et le message sans détour. Le vêtement comme de tout temps se fait le porte-parole d’une insurrection latente, de maux qui auraient trop durés et à propos desquels il était désormais nécessaire de dire. Mais pour sûr, ceux-là prônent l’amour et le vivre ensemble.

Indétrônable Dover Street Market

Un premier drop en boutique le 27 novembre dernier et tout de go, un second lancement le 11 décembre sur le site web. À peine le temps de reprendre son souffle, qu’arrive la deuxième vague. Aussi forte et qualitative que la première. La saturation des couleurs fait partie intégrante du complot. C’est voyant mais bigrement maîtrisé et il faut aller vite car tout attire la convoitise.

Outre la collaboration CDG Shirt X Romain Eugène Campens, on déniche d’autres pépites : une paire d’Asics X Rokh’s, un assortiment de tee-shirts DSM X Kaws, ou encore une bague rose incandescente signée Solange.

L’avant-garde est partout chez Dover Street Market et c’est absolument prodigieux !

Article suivant

«
BS

Souhaitez vous recevoir des notifications ?

Non merci Oui
X

Vous etes actuellement hors ligne